attijariJusque-là en charge des services et traitement d’ Attijariwafa Bank (AWB) , Mohamed Soussi  est promu à la tête du pôle capital humain et ressources humaines.  Il remplace à ce poste  l’inamovible  Omar Ghomari affecté au pôle Sociétés financières spécialisées lesquelles ont besoin d’une grosse stature pour faire face à la conjoncture. Anciennement au pôle services recouvrement, M. Ghomari était surnommé le “champion des créances déclassées” au milieu des années 2000.

La promotion de M. Souissi, lauréat de la prestigieuse Ecole Hassania des Travaux Publics, sonne comme une revanche des ingénieurs sur les managers formés dans les écoles de commerce.  Le pôle capital humain devrait conduire une politique de rajeunissement des troupes en insufflant du sang neuf dans les rouages d’une banque devenue conservatrice au fil des ans et moins révolutionnaire par rapport à la vision africaine de son président.

D’autres nominations sont à signaler. Les services et traitements du groupe ainsi que l’audit général  seront désormais  respectivement  l’affaire du tandem Ismail El Filali et Younès Belabed. Alors que Rachid El Bouzidi, ex-patron du marché des MRE, conduira le pôle supports et moyens. Le marché MRE sera rattaché à AWB Europe qui est gérée par par Hassane Bedraoui et qui confirme ainsi son ascension.