Le Japon finance la dernière phase du corridor Yaoundé-Brazzaville

0

Le Japon vient de débloquer 33 milliards de FCFA pour le démarrage de la dernière phase des travaux du corridor Yaoundé-Brazzaville. Le ministre en charge de l’Economie du Cameroun (MINEPAT), Louis Paul Motaze, a procédé à la signature d’échanges de notes le 31 Mai à Yaoundé.    

Selon le ministre camerounais, à travers ce prêt concessionnel, le Japon souhaite marquer sa volonté de contribuer activement au développement socio-économique du pays. D’autant plus que, le projet était en attente de ce financement complémentaire pour démarrer sa deuxième phase qui vient parachever la construction de ce corridor, dont la première a été réceptionnée en début 2017.

Pour rappel,  le coût total du projet est de 104,7 milliards. La  Banque Africaine de developpement (BAD) a participé au cofinancement avec 40,7 milliards de FCFA, la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (20 milliards) et le Cameroun (13,9 milliards).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here