Promsvyazbank, une banque privée Russe veut se lancer sur le marché africain. En effet, l’institution financière cherche à développer des activités sur le continent noir un terreau fertile pour la banque.

Notons que ladite institution a été élue meilleure banque du géant eurasiatique dans le domaine de la gestion et de la trésorerie par le magazine de finance internationale Euromoney en 2016.

Alexander Meshcheryakov, responsable de la transaction, des entreprises documentaires et internationales à Promsvyazbank trouve qu’il y’a un intérêt croissant pour l’Afrique parmi les clients (russes).

En revanche, d’autres motifs pourraient expliquer la volonté de Promsvyazbank de venir s’établir en Afrique. En effet,  Meshcheryakov estime que « l’Afrique est essentiellement l’une des régions les plus dynamiques et pourrait être la seule région économique qui n’a pas encore débloqué son potentiel … Du point de vue de la croissance, elle est probablement la plus prometteuse sur la carte du monde.»

Il faut souligner que sur le continent, Promsvyazbank sera en sentier battu. D’autres banques russes opèrent déjà dans la région, comme VTB, Gazprombank et Renaissance Capital.

La deuxième plus grande banque de Russie, VTB, a ouvert sa filiale Bank VTB-Africa en Angola en 2006, principalement axée sur la banque d’affaires et l’investissement.

Gazprombank Africa, une filiale du troisième plus grand prêteur de Russie Gazprombank, est basée en Afrique du Sud depuis 2014. La banque d’investissement RenCap dispose de bureaux au Kenya, au Nigéria et en Afrique du Sud.

En termes d’engagements en Afrique, Promsvyazbank compte se concentrer « pour l’instant » sur le financement de projets, mais pourrait éventuellement envisager d’ouvrir une succursale sur le continent.

Il faut savoir que la ruée de banques russes vers l’Afrique est le résultat des politiques d’allégements fiscaux initiées par de nombreux Etats africains pour attirer les investisseurs étrangers y compris russes.