La Caisse Régionale de Refinancement Hypothécaire de l’UEMOA (CRRH) a célébré la  cotation de son 6 ème emprunt obligataire, le 6 juillet à Lomé,  en présence des acteurs du marché. 

L’émission qui avait eu lieu sur  le marché financier régional, du 23 novembre au 22 décembre 2016, avait permis de mobiliser 21,3 milliards de francs FCFA, à un taux de 5,85% pour la période 2016-2026.  A l’occasion de la cérémonie de la première cotation, Edoh Kossi Amenouve, directeur général de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM), a félicité l’institution pour la régularité de ses émissions. “La CRRH-UEMOA joue un rôle structurant sur le marché financier régional, notamment avec l’allongement des durées et l’établissement des taux en fonction de la signature et du risque des émetteurs ».

Fort de 54 banques commerciales  actionnaires et du soutien de son chef de file, la BOAD, rejoint par l’AFD puis par la SFI à la fin 2016, la CRRH poursuit sa montée en force, ainsi que le souligne son directeur général, Christian Agossa. «Avec 107 milliards de FCFA d’emprunts obligataires en quatre ans, la CRRH-UEMOA est devenue le premier émetteur non souverain du marché financier régional, ce qui fait aussi de l’habitat le second vecteur d’investisseur à long terme dans l’Union ».

Plus généralement, 2016 a été un tournant déterminant dans la vie et les comptes de l’institution qui a entièrement supporté ses charges sans le soutien de la BOAD et de l’AFD. Durant ce premier “exercice vérité”, la CRRH a réalisé un bénéfice net de 135 millions de francs CFA  tiré principalement du revenu des placements de ses fonds propres. Avant la septième émission prévue en septembre prochain, la  CRRH-UEMOA devrait se faire noter par l’agence Bloomfield Investment Corporation. 

Ce contenu pourrait également vous intéresser