La Côte d’Ivoire vient d’être retenue pour abriter le siège régional Afrique subsaharienne, Afrique du Nord et Moyen-Orient de l’Alliance pour l’inclusion financière (AFI) suite à un appel à candidature international, informe une note du ministère en charge de l’Economie et des Finances.
Une délégation de haut niveau de l’institution, basée à Kuala Lumpur en Malaisie, a rencontré à cet effet ce mardi  Adama Koné, le ministre en charge dudit département.
« Nous savons que l’accès aux services financiers est un immense défi surtout pour les pays en voie de développement. Aussi, si nous pouvons promouvoir des politiques efficaces, mettre à contribution les nouvelles technologies, nous pensons que nous pourrons apporter un plus à l’économie nationale et favoriser un développement beaucoup plus inclusif de nos États, en ciblant particulièrement les couches les plus démunis » a déclaré Ravi Vig, le directeur des Opérations de l’institution, à sa sortie d’audience.
L’AFI a pour membres les banques centrales et les institutions de régulation financière de plus de 90 pays en développement en Afrique, en Asie, et en Amérique latine. L’institution vise à promouvoir les meilleures solutions de politique d’inclusion financière  dans le but ultime de rendre les services financiers plus accessibles aux personnes non bancarisées du monde.
En Côte d’Ivoire, l’on estime que seuls 16% des adultes ont un compte bancaire alors que la moyenne mondiale est de 62% selon le rapport 2014 du Global Findex.