Coupure de ruban entre Faure Gnassingbé et le diplomate chinois en poste à Lomé
Coupure de ruban entre Faure Gnassingbé et le diplomate chinois en poste à Lomé

Les autorités togolaises ont inauguré ce lundi à Lomé, le réseau e-gouvernement financé à hauteur de 15 milliards de F CFA par Exim Bank de Chine. Présidée par le président Faure Gnassingbé, cette inauguration s’inscrit dans le cadre des activités marquant le 57e anniversaire de l’accession du pays à la souveraineté internationale.

Démarrés depuis 2014, les travaux ont été réalisés par la société Huawei Technologies, la firme chinoise des technologies de l’information et de la communication – qui a bouclé 2016 avec un chiffre d’affaires de 75 milliards de dollars. Ils consistent, entres autres, au déploiement d’un réseau de 250 km de fibre optique destiné à mettre à disposition de  l’administration, les outils nécessaires pour se moderniser.

En effet, le réseau devra permettre aux administrations de communiquer, d’échanger et de partager des informations avec les citoyens à travers la messagerie gouvernementale et les sites web de l’administration issus du projet Ecosystème Digital, informe un communiqué du ministère des postes et de l’économie numérique.

Interconnexion

Coté technique, le réseau e-gouv est une plateforme numérique qui connecte 560 bâtiments publics (543 à Lomé et 17 à Kara) à internet haut débit par fibre optique. Il s’agit, en effet, de tous les bâtiments hospitaliers, de plus d’un tiers des lycées publics de Lomé (35%), des universités, des institutions et de tous les ministères du Togo, désormais équipés chacun d’une connexion haut débit de 100 Mbps.

Toutefois, indique le ministère, le câblage internet à l’intérieur du bâtiment, et qui assure l’accès effectif à internet pour les agents administratifs, est de la responsabilité de l’administration bénéficiaire. Le réseau s’arrêtant au local technique de chacun des bâtiments.

La deuxième phase de ce projet financé par prêt concessionnel concernera les bâtiments publics du reste du pays, précise le communiqué sans aucun autre détail.

Vision

Pour Cina Lawson, la ministre de tutelle, e-gouv devra améliorer l’organisation et le fonctionnement de l’administration pour assurer la délivrance de services de qualité et par la même occasion, les relations de l’administration avec ses administrés.

Par ailleurs, soutient-elle, l’opérationnalisation du réseau fortement concentré à Lomé n’est qu’une étape d’un processus visant à permettre au citoyen d’effectuer ses démarches au quotidien, dans les meilleures conditions et les plus brefs délais, en simplifiant ses procédures et en rendant ses services plus proches des usagers. « (…) Notre objectif est bien entendu d’étendre ce réseau à l’ensemble du territoire national pour que, quel que soit leur emplacement, les autorités  administratives puissent aussi être connectées à l’internet haut-débit », a-t-elle déclaré.

Et de saluer la « belle réussite » de ce projet qui hisse le Togo au rang des pays africains ayant raccordé le nombre le plus élevé de bâtiments publics aux cotés du Kenya, de l’Afrique du Sud et du Sénégal.