La junior Aura Energy, qui a déposé fin mai une demande de permis d’exploitation pour sa mine d’uranium en Mauritanie, compte un actionnaire de poids, le magnat australien Paul Salteri.

La remontée des cours de l’uranium est suivie de près par le milliardaire australien. L’industriel détient en effet près de 4% des parts d’Aura Energy, junior australienne qui vient de déposer une demande de permis d’exploitation pour le projet mauritanien d’uranium de Tiris. Comptant parmi les plus importants actionnaires privés d’Aura, Paul Salteri y a investi via deux de ses sociétés, Sambold Pty et Pasagean Pty.

Paul Salteri est le fils de Carlo Salteri, qui avait fait fortune en Australie en développant le groupe d’ingénierie et de défense Tenix. La filiale défense du groupe avait été vendue en 2008 à BAE Systems tandis que la branche ingénierie a été cédée en 2014 au groupe Downer EDI.

Aujourd’hui, Paul Salteri est toujours président de Tenix Solutions, filiale de Tenix, aidant ses clients à externaliser les services dont ils ont besoin. Il détient en outre une part du capital de Sydney Harbour Tunnel Co., qui opère le tunnel routier sous-marin de Sydney.

Mamadou Aliou DIALLO avec Louise AMI