Les Seychelles, seul pays africain à offrir une entrée sans visa à tous les africains. Voilà ce que révèle le rapport 2016 de la Banque africaine de développement (BAD) sur l’indice d’ouverture des visas en Afrique.

Ce classement se fondesur le niveau d’ouverture des pays africains en fonction des exigences imposées aux Africains en vue de l’obtention d’un visa d’entrée dans un pays africain donné. Il offre un aperçu des pays qui facilitent les déplacements des ressortissants d’autres pays africains.

Selon le rapport, les africains ont pu voyager plus librement à travers le continent en 2016, grâce  à l’amélioration du niveau d’ouverture de ses pays en 2015.

Cependant, le document note un nombre de défis encore importants à relever, notamment autour des visas dans différentes régions du continent. Il cite l’exemple de l’Afrique de l’Est et de l’Afrique de l’Ouest, qui abritent 75%  des 20 pays les plus ouverts à la circulation des personnes, et 20% seulement en Afrique australe. Aucun pays d’Afrique centrale ne figure parmi les vingt premiers.

 

L’ouverture des frontières reste très importante pour la croissance économique. Car d’après certains économistes, elle  doublerait  le PIB mondial. Le pays qui accueille des migrants, bénéficie en termes de compétences acquises et d’emplois créés.

Ce contenu pourrait également vous intéresser