andrew3

La Société Financière Africaine (AFC), a annoncé ce mercredi 29 mars, les résultats de son exercice 2016. Avec un bénéfice net de 109,4 millions de dollars (soit une évolution de 64% par rapport à l’exercice précédent), l’institution multilatérale panafricaine de financement du développement a enregistrée 688 millions de dollars de nouveaux investissements, soit une hausse annuelle de 121%. 

«AFC vise à être une société de 5 milliards de dollars d’ici 2019 et en dépit d’un contexte économique difficile, nous sommes confiants que nous avons construit les fondations nécessaires pour continuer à apporter des changements socio-économiques positifs à travers l’Afrique. Avant notre 10e anniversaire en mai, Nous attendons avec impatience le prochain chapitre de l’histoire de la croissance de l’AFC » a déclaré Andrew Alli, président et chef de la direction de l’AFC.

La société de 3.4 milliards de dollars d’actifs, s’est donnée comme mission de répondre aux besoins pressants de l’Afrique en matière d’infrastructures dans les secteurs de l’énergie, des télécommunications, des transports, de la logistique, des ressources naturelles et des industries lourdes. Avec un investissement global de 4 milliards de dollars, l’AFC est aujourd’hui présente dans 28 pays africains.