Par Nephthali Messanh Ledy

Tapis-rouge-pour-les-investisseurs_ng_image_full

Au Togo, tout se conjugue pour la prochaine mise en service de l’Agence nationale de la promotion des investissements et de la zone franche (API-ZF). Une structure habilitée à exercer des missions de service public liées à la promotion des investissements.

En effet, réuni en conseil des ministres ce mercredi, l’exécutif a adopté un décret portant réaménagement du conseil de surveillance et du conseil d’administration dont les membres devront être « choisis uniquement sur la base de critères d’intégrité morale, de qualification et d’expérience professionnelle avérées ». Cette décision, poursuit le gouvernement, vise à rendre opérationnel cette agence au vu du nombre croissant et significatif de demandes d’agrément d’investissements en attente et pour lui assurer une efficacité plus accrue.

Instituée depuis 2014, l’Agence nationale de la promotion des investissements et de la zone franche reste la nouveauté majeure introduite dans le nouveau Code togolais des investissements. Il vise, entre autres, à promouvoir le Togo comme territoire de destination des investissements étrangers. Son opérationnalisation devra permettre de booster les investissements nationaux et internationaux dans tous les secteurs d’activités, « ce qui permettra la création d’emplois et de richesses pour les populations ».

Share Button