L’acquisition récente de près de 70% de BIA Niger par la Banque Centrale Populaire (BCP)  devait logiquement déboucher sur la fusion de cette entité avec l’autre filiale locale de la banque marocaine, à savoir la Banque Atlantique.  Ce ne sera pas curieusement le cas selon les assurances de Kamal Mokdad, directeur général de la BCP en charge de l’international, favorable au maintient des deux institutions dans leurs fonctions et leurs identités respectives.  Toutefois, BIA Niger sera rattachée à la holding Atlantic Business International (ABI) contrôlée à 80% par la BCP et à 20% par Atlantic Financial Group (Groupe DESSONGUI).  Les deux filiales nigériennes  de la BCP cumulent, rappelons-le, 21% de l’encours local de crédit et 26% de dépôts, ce qui leur ferait passer au rang de premier établissement bancaire du pays.