Résolument engagée dans le développement durable, LafargeHolcim Côte d’Ivoire accorde une place de choix au cadre de vie des populations, en particulier celle de ses communautés environnantes. Cet engagement s’est traduit le mercredi 14 juin par le lancement du projet d’accompagnement à l’hygiène et à la salubrité des ménages dans les quartiers Vridi Canal et Vridi 3, mitoyens à deux sites de stockage de la firme, dans la commune de Port-Bouët, par le directeur général Xavier-Saint-Martin Tillet.

Ce projet, d’un montant global de 10,5 millions de FCFA, va aider à la gestion des ordures ménagères et à la promotion de l’hygiène dans les deux quartiers dont la population totale est estimée à 50 000 habitants.

Deux Comités d’Hygiène et de Salubrité (CHS) formés pour cette tâche ont été officiellement installés au cours de cette cérémonie. Ils ont reçu les moyens de fonctionnement pour mener à bien leurs activités à savoir des tricycles, bacs à ordures, brouettes et râteaux, etc.

« Il est important pour LafargeHolcim, en tant qu’entreprise citoyenne, engagée dans la construction durable, de contribuer à notre niveau à l’amélioration du cadre de vie des communautés dans lesquelles nous travaillons », a relevé Martin-Tillet.

Au-delà des aspects sanitaires, la mise en place des comités d’hygiène permet de créer une activité génératrice de revenus pour la trentaine de membre qui les composent.

Avec l’appui de la mairie de Port-Bouët, les comités d’hygiène seront en charge des d’actions de pré-collecte, de collecte, et de sensibilisation des ménages. Notons que ce projet de LafargeHolcim Côte d’Ivoire s’intègre dans le plan « 2030 » Développement durable du groupe LafargeHolcim.