Par Nephthali Messanh Ledy 

le-top-10-des-pays-d-afrique-subsaharienne-les-plus-endettes_l

Le Togo a engagé des discussions avec le Fonds monétaire international (FMI) en vue de la conclusion d’un programme sur 3 ans, destiné à maitriser son endettement et soutenir une croissance économique en chute. Annonce faite par le gouvernement ce mardi suite à un conseil des ministres.

« Ce programme devrait permettre à notre pays de maitriser son endettement tout en soutenant notre croissance économique en vue de créer la richesse nécessaire pour l’amélioration des conditions de vie des populations », précise un communiqué. Il s’inscrit notamment dans le cadre des grands axes de l’action gouvernementale pour l’année 2017. Une mission du FMI est attendue ce mercredi à Lomé, dans le cadre du programme de facilité élargi avec le Togo.

En rappel, le taux d’endettement public total du Togo est passé de 48,6% du Pib en 2011, à plus de 75% du Pib en 2015. Le taux de croissance économique, quant à lui, devra passer de 5,3% en 2015 pour se situer à 5% en 2016 selon le FMI qui explique cette baisse par la forte augmentation de la production agricole amoindrie par une contraction des investissements publics, un recul de la croissance chez les partenaires commerciaux et le détournement du trafic portuaire vers d’autres ports de la région.

 

 

Ce contenu pourrait également vous intéresser