Par Bandiaré Ndoye

bad

La Banque africaine de développement a approuvé un prêt de 310 millions de dollars à Ecobank Transnational Incorporated, la maison mère du groupe Ecobank. Cette somme est destinée à soutenir les PME locales des pays où Ecobank est présent y compris le Libéria, la Sierra Léone, la Guinée et le Nigéria, les entreprises impliquées dans l’activité d’import-export et à fournir des fonds de financements aux ayant droit.

Selon la BAD, le projet permettra de répondre à la demande du marché essentiel pour le financement du commerce et de la liquidité du dollar en soutenant les secteurs économiques, vitaux tels que l’agro-industrie, la chimie, la construction, l’ingénierie, la transformation des aliments, la fabrication et les exportations non traditionnelles.

Cette manne financière intervient au moment où la chute des prix des matières premières a causé des pénuries en devises d’approvisionnement. Ce qui a conduit à des besoins non satisfaits pour les instruments de financement du commerce pour soutenir les changements structurels en cours dans les économies en Afrique subsaharienne.

Selon le communiqué de la BAD, cet appui financier favorisera le développement du secteur financier ; une plateforme pour soutenir le financement du commerce régional et le soutien des projets d’infrastructures à moyen et long terme, améliorer le soutien aux entreprises locales dont les activités sont limitées en Afrique subsaharienne.

Ce projet s’aligne avec la stratégie décennale de la BAD, notamment son plan de développement du secteur financier , qui vise à accroitre l’accès aux services financiers pour les populations mal desservies et élargir les systèmes financiers de l’Afrique .

 

Share Button