Très attendu, le rapport de la Cour des comptes sur l’achat de l’avion présidentiel est tombé . L’appareil a coûté 41,2 millions de dollars selon un contrat de gré à gré signé le 10 février 2014.

 

Les auteurs du rapport mentionnent  l’existence de deux contrats liés au marché de l’équipement militaire, d’un montant de 69 milliards de FCFA au profit de la société Guo-Star. Le constat est clair. Il y a eusurfacturation de 29 milliards de FCFA. Ce montant est obtenu en comparant les factures de la société chinoise   Sinotruck Import/Export et celles présentées à l’Etat par le partenaire malien.  Autre détail révélé par l’enquête, l’émission d’une garantie bancaire de 100 milliards de FCFA par l’Etat.  Les partenaires en exigent l’annulation.   L’histoire du Boeing 737 présidentiel n’est pas terminée.