Le FMI reporte la signature d’un accord FEC avec le Togo

0
Kristalina Georgieva et Faure Gnassingbé, le 16 mai 2021 à Paris

En réunions virtuelles depuis le 1er juin 2021 avec les autorités togolaises, les services du Fonds monétaire international (FMI) n’ont pas annoncé d’accord au titre de la Facilité élargie de crédit (FEC). Si ce n’est un rappel de  l’« intérêt » de Lomé pour un appui.

« Les discussions entre les services du FMI et les autorités se sont concentrées sur les mesures visant à soutenir la réponse en cours au Covid-19, les efforts visant à renforcer la reprise économique naissante, la nécessité de réformes pouvant être exploitées pour favoriser une croissance inclusive et durable tirée par le secteur privé, et améliorer résultats de développement à moyen terme. C’est à cet égard que les autorités togolaises ont manifesté leur intérêt pour un appui au titre de la Facilité élargie de crédit (FEC) », indique un communiqué publié ce 18 juin 2021, à l’issue des consultations, sur le site de l’institution basée à Washington.

« Au cours des discussions, de bons progrès ont été réalisés sur les hypothèses clés qui sous-tendent le cadre macroéconomique dans le but de garantir des ressources pour les vaccinations prévues et d’autres besoins liés au Covid-19 ainsi qu’une stabilité macroéconomique continue à moyen terme avec un espace budgétaire pour les dépenses sociales et de développement », indique le document qui cite Jaroslaw Wieczorek, chef de mission pour le Togo.

« Des appuis appropriés »

Pourtant, au début des consultations, le ministère de l’Economie et des Finances avait annoncé, sur son site web, que « ces discussions devraient aboutir à la conclusion d’un programme triennal qui permettra au Togo de recevoir des appuis appropriées afin de maîtriser les faiblesses constatées et soutenir la croissance économique en vue de créer la richesse nécessaire pour l’amélioration des conditions de vie des populations ».

Un objectif qui devra attendre, le FMI ayant formellement indiqué que « les discussions devraient se poursuivre dans un proche avenir en vue de finaliser les accords sur un nouvel accord FEC ».

240 millions USD en ligne de mire

En rappel, le Togo avait déjà bénéficié d’un programme de Facilité élargie de crédits conclu pour la période 2018- 2020 pour un montant de 244,8 millions de dollars.

Le pays s’attend désormais à un appui de 240 millions USD de ressources supplémentaires de la part du FMI pour appuyer la relance post-Covid-19, comme annoncé par la directrice générale, Kristalina Georgieva, à Faure Gnassingbé le 16 mai 2021, en marge du sommet sur la relance des économies africaines tenu à Paris.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here