L’algérien Cevital va créer 1000 emplois dans le Nord de la France

0
Le patron de Cevital, Issad Rebrab, a rencontré le président français, Emmanuel Macron, le 5 novembre, à Pont-à-Mousson, au nord-est de la France, à l’occasion du forum économique Choose Grand Est, qui s’inscrit dans le cadre du sommet national français sur l’attractivité.

Le projet d’implantation de Cevital sur des terrains de Peugeot (PSA)  à Charleville-Mézières (Ardennes) sera opérationnel fin 2019 et se traduira par la création de 1.000 emplois directs, a annoncé mercredi le PDG du groupe algérien Issad Rebrab.

Le groupe diversifié algérien, et principal groupe privé du pays, y fabriquera des machines pour le traitement de l’eau, a-t-il précisé lors d’une visite sur place d’Emmanuel Macron, au quatrième jour de l'”itinérance” mémorielle et politique du chef de l’Etat dans l’est et le nord de la France. L’usine est composée  de trois unités industrielles, une pour la fabrication de membranes et de stations de production d’eau ultra pure, une autre de dessalement d’eau de mer et de traitement des eaux industrielles, en utilisant EvCon, une technologie allemande révolutionnaire, acquise par le groupe Cevital en 2014.

Cevital qui a repris le fabricant d’électroménager français Fagorbrandt s’installera sur des terrains libérés par Peaugeot à l’issue du compactage de sa fonderie à Charleville.  Selon l’Elysée, des discussions avec Cevital étaient en cours depuis plusieurs mois afin de concrétiser cet investissement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici