Bourse: l’indice panafricain Didex 20 en forte hausse

0

Au mois d’avril 2015, le DIDEX 20 accuse une forte hausse de 7,65% à 247,27 points grâce aux bonnes performances de la bourse du Nigéria et de celle de Johannesburg. Ces 2 places financières ont vu tous leurs titres enregistrés au DIDEX s’envoler dopées par la confiance des investisseurs.

Le retour du Nigéria

Avec des élections qui se sont passées dans le calme et des bonnes perspectives quant à la gestion du climat des affaires et de l’économie du pays, le Nigéria a vu ses principaux titres devenir plus attrayants et rentables aux yeux des investisseurs.
FIDELITY BANK a connu une hausse de son cours de 8,14% pour 1,86 Nairas et cela est tout a fait justifié vu les résultats satisfaisants en fin 2014 de cette banque. En effet elle a enregistré 471 000 nouveaux clients particuliers, une augmentation de 18% de des dépôts de clientèle ainsi qu’une hausse de 21% des prêts et avances à la clientèle. La combinaison de ces facteurs a permis à FIDELITY BANK d’avoir un résultat net en hausse de 78,68% à 13,796 milliards de Nairas.
ECOBANK NIGERIA après avoir recueilli 250 millions de dollars américains via son émission d’Eurobond en début d’année a fortement renforcé ses activités au Nigéria. Le total actif de cette banque est ainsi passé de 1,5 milliard de Nairas à 1,8 milliards de Nairas, cette hausse de la masse bilancielle a permis à ECOBANK d’avoir une performance exceptionnelle de 155% de croissance de son résultat net à 29,7 milliards de Nairas. ECOBANK NIGERIA est passée de la place de numéro 13 en 2010 à celle de numéro 6 en 2015, elle a aussi été enregistrée par la banque centrale nigériane au sein des 8 SIBs (Systemically Important Banks).
ZENITH BANK continue toujours son ascension même si son évolution est faible ce mois d’avril avec un cours en hausse de 0,38% à 21,06 Nairas. Cette banque s’est remise à la hausse dès la publication de ses résultats satisfaisants de fin d’exercice 2014 avec la hausse de son résultat net de 10,87% à 92,48 milliards de Nairas.
Le secteur de la construction ne reste pas en rade avec le géant du ciment DANGOTE CEMENT qui progresse ce mois-ci de 15,31% à 184,5 Nairas. Cette hausse. va à l’encontre dela baisse du résultat avant impôt de -3,2% à 184,7 milliards de Nairas. Les investisseurs se sont sans doute basés sur la hausse des investissements de cette compagnieprésente maintenant dans 13 pays africains.

Le Maroc à la traine
Le «mauvais élève» de ce mois d’Avril au sein du DIDEX 20 a été la bourse de Casablanca dont toutes les réprésentantes intégrées au DIDEX 20 sont dans le rouge. La dernière arrivée, SAHAM ASSURANCES, se contracte de -0,52% à 1 154 Dirhams au moment où la BMCE enregistre la plus forte baisse de sa bourse au sein du DIDEX 20 avec un recul de -4,35% à 220 Dirhams.

Poids des industries dans la capitalisation boursière

Durantvce mois d’Avril de l’année 2015, aucune variation n’a été enregistrée concernant le poids des secteurs dans la capitalisation boursière du DIDEX 20. Le secteur des banques reste celui qui a le plus fort poids dans la capitalisation boursière du DIDEX 20 avec 61,14% de part. Le secteur des assurances reste à 31,79%. Les entreprises de télécommunication, après les baisses successivement enregistrées ces derniers mois, ont su maintenir leur niveau au sein du DIDEX 20 à 6,78%. Le secteur de l’industrie quant à lui reste le plus faible contributeur avec un poids de 0,30% à la fin de ce mois.

Retrouver l’analyse complète dans Financial Afrik du 15 mai