Alors que les actions d’Alphabet (Google) et Amazon filaient allègrement vers la barre des 1000 dollars, vendredi, dans une Nasdaq en ébullition,  Casablanca, Tunis et Abidjan, continuaient de tourner avec les valeurs de l’économie réelle.

Ces trois marchés africains misent sur les télécoms (Sonatel et Maroc Télécom caracolent en tête des capitalisations boursières) et les banques. Un trait commun cependant aux investisseurs actifs sur les deux rives de l’Atlantique : la recherche de la sécurité. Les gestionnaires privilégient les valeurs les plus solides. Aux USA plus qu’en Europe, l’on mise sur l’avenir, notamment sur Amazon et Google. Les premiers bien installés sur le terrain  de la distribution cinématographique et même de la production puisque quatre de ses films sont en compétition officielle à Cannes. Quant à Google, il peut célébrer la victoire de sa machine Alpha Go qui a battu le champion du monde de go, Ke Jie, un jeune chinois de 19 ans, à deux reprises.  Les deux actions franchiront sans doute la barre des 1000 dollars ce lundi accentuant leur avance sur les valeurs du secteur énergétique, de l’industrie ferroviaire et aéronautique. 

Ce contenu pourrait également vous intéresser