cedeao-siegeLa BIDC, la banque d’investissement et de développement de la CEDEAO, a réalisé un profit de 2,7 milliards de F CFA en 2016. L’information  a été communiquée par son président à la suite d’une réunion du conseil d’administration de la banque qui s’est tenue à son siège à Lomé.

Cette performance de la banque régionale s’explique, entre autres, par un contexte économique favorable de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) dont les pays ont enregistré une croissance de 6,8% en 2016, avec des perspectives économiques favorables pour l’année en cours. On cite, en exemple, l’augmentation prévue des prix des matières premières et la reprise annoncée au Nigéria.

En rappel, la banque avait communiqué pour 2015, un bénéfice de 3.282.862 $ US contre, 2.716.650 $ US en 2014.

Bras financier de la CEDEAO, la BIDC vise à réaliser les objectifs communautaires au moyen de financement de projets durables. Elle regroupe le Bénin, le Burkina Faso, le Cap Vert, la Côte d’Ivoire, la Gambie, le Ghana, la Guinée, la Guinée Bissau, le Libéria, le Mali, le Niger, le Nigeria, le Sénégal, la Sierra Leone et le Togo.