Banquier NoelC’est désormais officiel. Dr. Noel K. Tshiani Muadiamvita a annoncé officiellement sa candidature à l’élection présidentielle en République Démocratique du Congo. Dans une communication video, le le banquier qui avait notamment convaincu le président Kabila de ne pas apposer sa photo sur les billets de banque du Franc Congolais  dresse un sévère état  des lieux :
« La RDC est à la croisée des chemins. Rien ne marche comme le montrent les indicateurs économiques, sociaux et politiques qui sont tous au rouge. Nous vivons une situation d’insécurité généralisée. Malgré l’abondance des ressources naturelles, la RDC est l’un des pays les moins développés du monde avec un système de gouvernance tellement pourri que  85 % des revenus des ressources naturelles n’entrent pas dans le budget national, mais plutôt dans les poches des individus ».

 

 Les présidentielles devraient normalement se tenir à  la fin de l’année en cours.
Les priorités de Noel K. Tshiani en tant que Président de la République sont claires.  : 1. Doter le pays d’un leadership politique compétent, intègre et visionnaire; 2. Rétablir la paix et la sécurité sur l’ensemble du territoire; 3. Promouvoir la bonne gouvernance, l’Etat de droit, l’inclusion sociale, et le développement dans les milieux ruraux et urbains; 4. Réduire le gap infrastructurel;  5. Améliorer le climat des affaires et promouvoir les investissements privés et publics; et enfin  6. Promouvoir la démocratie et des institutions fortes. »
Quant à la  vision de développement de celui qui fut par le passé candidat au gouvernorat de la banque centrale du pays, elle est résumée dans un Plan Marshall articulé autour de 8 piliers: 1. Promouvoir la paix, la sécurité, l’Etat de droit et la démocratie. 2. Investir dans le capital humain. 3. Promouvoir l’émergence de la finance nationale en reformant la Banque centrale; la monnaie nationale; et le système financier; 4. Promouvoir l’emergence d’un secteur privé national responsable; 5. Réaliser de grands travaux d’infrastructures à haute intensité de main d’œuvre; 6. Accélérer l’industrialisation du pays; 7. Promouvoir l’intégration régionale et la coopération internationale; et enfin 8. Mobiliser les ressources humaines et financières pour mettre en oeuvre cette vision de développement.
Le Candidat Président met en avant son expérience dans le domaine du développement comme étant l’atout majeur pour réussir sa mission de transformation de la société congolaise. « J’ai travaillé dans le développement depuis plusieurs décennies. J’ai participé à la conception et la mise en oeuvre réussie des plans similaires dans plusieurs pays. J’ai de l’expérience. Je vous assure que mon Plan pour la RDC réussira ».
Les dés sont ainsi jetés pour ce Docteur en Sciences Economiques avec trente cinq années d’expérience professionnelle dans les grandes banques commerciales New Yorkaises et à la Banque mondiale à Washington. Noel Tshiani est désormais dans la course pour la présidence de la République Démocratique du Congo. Un technocrate indépendant dit n’avoir  » jamais pris part à la gestion honteuse qui a conduit la RDC à la situation du sous développement et de pauvreté actuelle ».
Un des concepteurs du Franc congolais, Noel Tshiani est crédité d’avoir convaincu Laurent Desire Kabila de ne pas mettre sa photo sur les billets de banque en circulation en RDC jusqu’à ce jour. Avec son expérience d’avoir participé à la Banque mondiale au redressement des économies en Afrique de l’Ouest, en Europe de l’Est et en Asie Centrale, l’homme qui affirme sans hésitations n’avoir jamais été corrompu dans sa vie, promet d’amener un système de gouvernance et des méthodes de gestion modernes pour transformer fondamentalement la RDC.
Share Button