image
Roger Boa Jonhson, président du comité d’organisation des AG de la FANAF: «nous attendons un millier de participants à Abidjan du 14 au 18 fèvrier 2016. Une affluence record».

 

A quelques semaines des assemblées générales de la Fédération des Sociétés d’Assurances de Droit National Africaines (FANAF), les choses vont bon train. La Côte d’Ivoire est prête à accueillir la grande messe africaine des assurances comme le déclare Roger Boa Jonhson, directeur général d’Axa Côte d’Ivoire et par ailleurs président du comité d’organisation de l’événement.


 

Monsieur le Président, comment s’est faite l’attribution de la 40ème Assemblée Générale de la FANAF à la Côte d’Ivoire?


A la cérémonie de clôture de la 39ème AG à Madagascar, les délégués ont, à l’unanimité, choisi la Côte d’Ivoire pour la 40ème édition.
Il faut rappeler que c’est une tradition bien ancrée dans notre fédération. En effet, la FANAF a été créée le 17 mars 1976 à Yamoussoukro en présence du père fondateur de la Côte d’Ivoire moderne. A cette occasion le Président Felix Houphouet Boigny a souhaité que chaque dix ans, les assises se tiennent en Côte d’Ivoire. Cette tradition a été régulièrement respectée, sauf en 2006 à cause du contexte politique dans notre pays.
C’est un grand honneur et une lourde responsabilité pour le marché Ivoirien des assurances et notre pays, au regard de la qualité des récentes organisations notamment Madagascar, Burkina Faso, le Cameroun, le Rwanda et la RDC.

 


Où se tiendra cette AG et quel est l’état d’avancement des préparations?


Pour des contraintes logistiques et organisationnelles, nous avons retenu ABIDJAN pour la 40ème AG qui coïncide avec le 40ème anniversaire, bien que la FANAF soit née à Yamoussoukro.
Les manifestations auront lieu au palais des congrès du SOFITEL HOTEL IVOIRE du 14 au 18 Février 2016.

 


Combien de participants sont attendus à Abidjan?


Nous attendons un millier de participants. Ce sera un record dans les annales de la FANAF. Pour mémoire le record des inscriptions est de 700, détenu par le Cameroun. Nous avons pris les dispositions d’usage pour accueillir et loger tous les délégués. Je voudrais remercier tous les responsables des réceptifs hôteliers qui ont compris les enjeux de cette manifestation pour notre pays et qui ont accepté de nous allouer des chambres sur la période principalement le directeur du Sofitel hôtel Ivoire pour toutes les facilités.

 


Quel est le degré de mobilisation des pouvoirs publics et des acteurs du secteur des assurances?

Au niveau du marché nous avons mis en place un comité d’organisation dès notre retour de Madagascar. Chaque comité a travaillé et présenté au Présidium qui est composé du Président de l’ASACI (Association des sociétés d’assurances de Côte d’ Ivoire) et du Directeur des assurances qui représente la tutelle publique. Les budgets présentés par les différentes commissions et validés ont permis d’arrêter le budget définitif de la manifestation qui est financé principalement par les 34 sociétés membres de notre Association.

Nous avons également mis en place des packs de sponsoring pour les sociétés qui désirent associer leur image à cette manifestation. C’est l’occasion pour moi de remercier tous nos sponsors.
Avec la mission d’évaluation conduite par le Président de la FANAF, nous avons rencontré le ministre de l’économie et des finances pour solliciter l’appui du gouvernement et la présence effective des plus hautes autorités du pays à la cérémonie d’ouverture.
Je voudrais au nom du marché ivoirien et du bureau de la FANAF exprimer nos remerciements à madame le Ministre pour son implication personnelle à la réussite de cette manifestation.
Nous avons aussi associé tous nos aînés du marché qui nous aident dans les préparatifs et à la réussite par leurs relations et leurs conseils avisés Nous déployons dès à présent notre plan de communication pour sensibiliser la presse, tous les acteurs du marché et la population.

 


 

Avez vous une idée du thème et du programme de cette AG?


 

Le thème retenu par la FANAF pour cette 40ème édition est : “l’assurance au cœur de l’émergence des pays Africains ” Nous attendons des sommités du monde économique, politique et des assurances pour animer les différents panels. Ce sera également pour la FANAF une occasion de faire un point sur les quarante années d’assurance en Afrique et d’honorer les principaux acteurs qui font la fierté du continent dans le domaine de l’assurance.

 


 

Avez vous un message à lancer à la fin de notre entretien?


 

 

Je voudrais tout d’abord réitérer nos remerciements à l’endroit de notre ministre de tutelle et de la direction des assurances pour leurs implications personnelles dans la réussite de cette manifestation. Je voudrais également remercier l’ANCARCI, l’association des courtiers de Côte d’Ivoire qui a offert tous les lots de la tombola. En effet nous organisons cette année une tombola pour collecter des fonds auprès de tous les délégués afin de financer une action sociale.
Mes remerciements vont à l’endroit de tous nos sponsors qui ont accepté d’offrir aux délègués  soit une pause- café, soit un déjeuner ou un dîner.
Je voudrais aussi remercier tous les membres du comité d’organisation qui malgré leurs occupations dans leurs sociétés, consacrent du temps à la préparation de cette importante manifestation et les inviter à faire d’avantage parce que nous entrons dans la dernière ligne droite pour les dernier réglages
Aux délégués enfin, je les invite à venir nombreux, toutes les dispositions sont prises pour l’accueil, l’hébergement et la réussite de leur séjour en terre Ivoirienne. Toutes les informations sur la manifestation sont disponibles sur le site de la FANAF et de l’ASACI.

Ce contenu pourrait également vous intéresser