MTN Group a annoncé ce mercredi 10 mars, avoir réalisé une croissance de 19,9% de son chiffre d’affaires des services  pour l’exercice clos en décembre 2020. Cette performance est essentiellement portée par ses filiales nigériane et ghanéenne, qui ont enregistré des croissances respectives de 14,6 % et de 16,6%.

Malgré une hausse du bénéfice par action de 60% à 749 cents, le groupe a fait savoir qu’il ne distribuera pas de dividende. Mais la structure va se concentrer sur le désendettement de la société holding. À court terme, MTN a déclaré qu’il va réduire la dette nette de 12 milliards de rands (781 millions de dollars), à 43 milliards de rands (2,7 milliards de dollars).

Par ailleurs, le nombre d’utilisateurs actifs de Mobile Money (MoMo) a augmenté de 11,7 millions à 46,4 millions. Ce qui a généré un ARPU mensuel de 1,2 USD. La valeur des transactions MoMo a été de 152 milliards de dollars. MTN a traité 12400 transactions par minute, en hausse de 35% par rapport à 9200 en 2019.

«Alors que la Covid-19 a accéléré l’adoption des services financiers mobiles, la croissance des revenus fintech a été modérée par la réduction des frais de transaction pour soutenir les clients entre autres l’activité économique », a déclaré Ralph Mupita , président-directeur général de MTN.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here