UMOA : le Togo émet les premières obligations de relance

0
Sani Yaya, ministre de l’Economie et des Finances du Togo

Les premières obligations de relance (OdR) seront émises le 19 février 2021 sur le marché régional de l’UMOA par le Trésor public du Togo. A travers cette opération, le pays prévoit de lever 20 milliards de FCFA avec un taux d’intérêt de 6,1%, et une maturité initiale de 5 ans.

Mises en place par la BCEAO et l’agence UMOA-Titres pour permettre aux Etats de la région de financer leurs plans de relance économique suite à la pandémie de Covid-19, ces nouvelles obligations seront émises par voie d’adjudication ouverte, dématérialisées et tenues en compte courant dans les livres de la Banque centrale, et bénéficient d’avantages spécifiques pour les investisseurs et les émetteurs souverains. L’initiative avait été justifiée par le volume jugé « exceptionnel » des besoins de financement des Etats au titre de l’année 2021, le plus important à être mobilisé sur une même année depuis la création du marché local de la dette.

Pour sa part, l’agence UMOA-Titres a indiqué que les Etats pourront émettre un montant de 3.768 milliards de FCFA (environ 7 milliards USD) d’obligations de relance sur le marché en 2021.

En rappel, le Togo a déjà sollicité à deux reprises le marché régional depuis le début de l’année, ce qui lui a permis d’emprunter 110, 5 milliards de F CFA. En 2020, le pays avait mobilisé 623,2 milliards de FCFA, contre environ 321 milliards en 2019, et envisage d’emprunter 585 milliards de F CFA sur le marché régional en 2021.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here