Cameroun : l’Ivoirien Atlantic Group annonce la construction d’une cimenterie

0
Déjà présent dans l'agriculture et les finances, Dossongui Koné multiplie les investissements au Cameroun.

Les travaux de construction d’Atlantic cement, la sixième cimenterie du pays vont débuter dans les prochains mois au Cameroun. Le PDG d’Atlantic group, l’Ivoirien Kone Dossongui entend construire dans la localité de Kribi, une usine d’une capacité annuelle d’un million de tonnes de ciment pour un coût estimé à 60 milliards de FCFA, environ 32 millions de dollars.

D’après des sources, ce projet industriel qui devrait générer plus de 2000 emplois directs et indirects a obtenu les autorisations nécessaires pour son implantation sera bâti sur un espace de 10 hectares dans la zone industrialo-portuaire de Kribi. Il est éligible à la loi sur les incitatifs à l’investissement privé au Cameroun bénéficiant d’un allégement fiscal et douanier dans leur première phase d’installation et de production.

La construction de cette usine devrait porter à près de 10 millions de tonnes par an, la capacité de production du ciment au Cameroun, où cinq opérateurs sont déjà installés. Il s’agit notamment des Cimenteries du Cameroun (CIMENCAM), filiale du groupe français Lafarge-Holcim-Maroc Afrique (LHMA) d’une capacité de 2,2 millions de tonnes; Dangote cement Cameroon (DCC) filiale du groupe Nigérian éponyme d’une capacité d’un 1,5 million de tonnes ; les Turcs Eren Holding à travers Medcem Cameroun avec une production annuelle de 600 000 tonnes ; les Cimenteries d’Afrique (CIMAF) propriété du groupe  Marocain Addoha d’une capacité de 500 000 tonnes la société Mira Company pour une capacité projetée d’un million de tonnes par an.

Malgré la présence de plusieurs cimenteries au Cameroun, le prix du sac de ciment n’a pas baissé, celui-ci oscillant entre 4200 et 4500 FCFA, soit à peu près 8,3 dollars. Par ailleurs, cette production n’est pas uniquement destinée pour le marché camerounais, la plupart de ces opérateurs ravitaillent également les pays de la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here