L’Égypte reste la première destination des IDE en Afrique en 2020

0
Abdel Fattah Sisi, président de la république d'Egypte.

L’Afrique a attiré un total de 38 milliards USD d’investissements directs étrangers (IDE) en 2020, soit une baisse de 18% par rapport à l’année 2019, selon les données récentes de la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED). Au classement, l’Égypte maintient sa position de leader avec un afflux total de 5,5 milliards de dollars, soit une baisse de 38% sur un an.

La première destination d’investissement en Afrique est suivie du Nigéria, première économie du continent, avec un total de 2,6 milliards USD d’IDE en 2020, contre 3,3 milliards attirés un an plus tôt. « La baisse des prix du pétrole brut, associée à la fermeture des sites de développement pétrolier au début d’une pandémie en raison de restrictions de mouvement, a pesé lourdement sur les IDE vers le Nigéria », commente le rapport de 11 pages publié en janvier 2021.

L’Afrique du Sud arrive troisième avec 2,5 milliards USD d’IDE selon la CNUCED. L’Ethiopie arrive 4e (2,1 millions USD), suivie du Sénégal, 5e, qui fait partie des rares pays qui ont vu leur chiffre progresser par rapport à 2019 (1,5 milliard, +39%).

A noter qu’en Afrique subsaharienne, les IDE ont diminué de 11% pour atteindre environ 28 milliards USD.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here