Ngozi Okonjo-Iweala

C’est ce qu’on retient de la réunion des chefs de délégations des pays-membres tenue ce mercredi 28 octobre à Genève (Suisse). Les États-Unis qui ne s’étaient pas encore prononcés sur leur préférence entre les deux candidates en lice ont officiellement apporté leur soutien à la Sud-Coréenne Yoo Myung-hee, s’opposant ainsi à la désignation de la Nigériane Ngozi Okonjo Iweala au poste de directrice générale de l’Organisation mondiale du commerce (OMC).

Ce manque de consensus, indique-t-on, fera reporter la décision finale au 9 novembre 2020, deux jours après la date initialement prévue.

A noter que cette « douche froide » n’est pas de nature à inquiéter la Nigériane qui bénéficie du soutien de l’Union européenne, et de la majorité des pays membres pour le poste.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here