Kenya : l’activité économique a chuté de 5,7% au deuxième trimestre

0

Au Kenya, l’activité économique a chuté de 5,7% au deuxième trimestre de l’année 2020 en glissement annuel, selon un rapport du Bureau national des statistiques du Kenya (KNBS). La croissance était de 5,3% au deuxième trimestre 2019.

Bien que le Kenya ait été en quelque sorte épargné par les effets de la pandémie au premier trimestre, relève l’institution, l’économie a été significativement affectée au deuxième trimestre 2020. « Au cours de cette période, le pays a institué des mesures visant à contenir la propagation du virus, notamment la restriction de la circulation à l’intérieur et à l’extérieur de certaines régions, la fermeture d’établissements d’enseignement, la fermeture de certaines entreprises, en particulier celles qui traitent des services d’hébergement et de restauration, la quasi-cessation des voyages internationaux, entre autres. Par conséquent, la performance de la plupart des secteurs de l’économie a été dans une large mesure affectée par ces mesures, la production étant considérablement limitée et, dans certains cas, complètement interrompue », explique le rapport.

Selon le ministre des Finances Ukur Yatani qui s’exprimait fin septembre lors d’une conférence nationale sur la Covid-19, l’économie kényane devrait connaitre une croissance de 2,6% en 2020 en raison de « la politique économique rapide » mise en en réponse à la pandémie de Covid-19. « C’est le niveau le plus élevé de la région », a-t-il dit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here