Mauritanie: un proche de l’ex-président soupçonné de fraude fiscale à hauteur de 21,39 millions $ dans le viseur

0

Mohamed Lemine Ould Bowbatt – propriétaire de la société de pêche IPR Mauritanie Sarl, homme d’affaires proche de l’ex-président Mohamed Abdel Aziz –  a été convoqué par la brigade de répression des crimes économiques et financiers  le jeudi 20 août.

Ould Bowbatt dont le nom a été cité dans le rapport de la Commission d’enquête parlementaire sur la gestion de l’économie nationale mauritanienne sous le règne de Mohamed Abdel Aziz -président de 2008 à 2019 – est soupçonné de fraude fiscale à hauteur de 21,39 millions $. Les comptes en banques  de son entreprise IPR ont été saisis à titre conservatoire à l’instar de ceux de 21 autres entreprises réputées  proches de l’ex-président Aziz qui aujourd’hui est en garde à vue.

Une foule de personnes dont plusieurs anciens ministres et des membres de la famille de l’ex-président sont actuellement sous contrôle judiciaire.

Mohamed Ould Abdel Aziz est placé en garde à vue depuis lundi dernier. Le collectif d’avocats qui le défend dénonce  une séquestration et des mauvaises conditions de détention. Aziz serait  placé dans une cellule exiguë   de la Direction générale de la  sureté nationale (DGSN) dont la fenêtre ouvre en direction du palais présidentiel et à partir de laquelle il peut voir le palais ocre. Comme quoi  garder  à vue l’ex-président ne suffit pas, il faut aussi le narguer!   

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here