Mauritanie: six ministres de l’ex président Aziz placés sous contrôle judiciaire

0
L'ex président Mohamed Abdel Aziz (de face) et son successeur Mohamed Ould Ghazouani, vu de dos.

Six ministres de l’ex-président Mohamed Ould Abdel Aziz ont été placés sous contrôle judiciaire après été  auditionnés par la brigade chargée de la répression des crimes économiques ces jours ci.

Les dignitaires appréhendés sont notamment Yahya Ould Hademine, Premier ministre de 2014 à octobre 2018 ; Mohamed Abdallahi Ould Oudaa qui fut  ministre de l’Equipement et des Transports ainsi qu’Administrateur directeur général ADG de la SNIM   ; Moktar Djay actuel ADG de la SNIM  et ministre de l’Economie et des Finances sous Aziz ; Nani Chrougha qui avait occupé le poste de ministre des Pêches et de l’Economie maritime ; Dia Malal, ancien ministre de Justice et  Amal Mint Maouloud, ancienne ministre de l’Equipement et des Transports et actuelle DG de la compagnie publique Mauritania Airlines International.

Des soupçons de corruption pèsent contre ces personnalités en relation avec l’attribution de juteux contrats passés sous le règne de Mohamed Ould Abdel Aziz,  président de la République islamique de Mauritanie d’août  2008 à août 2019.

La  Commission d’enquête parlementaire sur la décennie Aziz a débusqué  plusieurs contrats en contraventions avec la loi. Son rapport transmis récemment à l’Assemblée nationale est à l’origine de la convocation d’un certain nombre de ministres de l’ancien président Aziz par la brigade chargée de la répression des crimes économiques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here