Le Maroc, seul pays investment grade souverain sur le continent africain présent sur les eurobonds

0

A l’état actuel du continent, seul le Maroc est “investment grade”. Tous les autres sont “speculative grade”, en dessous de la triple B, à l’instar de l’Afrique du Sud dégradée récemment ou du Sénégal et de la Côte d’Ivoire, mis sous surveillance.

C’est ce que déclare déclare le professeur Babacar Sene, Directeur du Centre de Recherches Economiques Appliquées ( CREA) et du Laboratoire de Finances pour le Développement (LAFIDEV), agrégé des Universités en Économie Spécialisée en Monnaie et Finance à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar.

“Le rating joue un rôle important dans la tarification des titres sur les marchés primaires et secondaires”, poursuit le professeur. Et de prendre l’exemple de la Banque Africaine de Développement (BAD), notée triple A, qui a émis au printemps dernier des obligations Covid à un taux de 0,75%.

Concernant le Sénégal en particulier, il a toujours une capacité d’endettement à travers le marché régional (UMOA-Titres) à un taux maîtrisé, avec des primes d’émission faible. “La signature du Sénégal est appréciée par rapport au marché régional. Le dernier covid-bond ou covid-bills émis – il s’agit en fait de bon assimilable du Trésor-, s’est fait à un taux faible”, rappelle Babacar Sène. C’est vrai qu’en matière de ratio dette sur PIB, le Sénégal se rapproche de 70%.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here