Le Togo veut lever près de 400 millions d’euros sous forme de placements privés

0

Annoncé pour une émission d’eurobond pour récolter quelques 500 millions d’euros sur le marché, le Togo a finalement opté pour des placements privés auprès d’investisseurs internationaux avec un objectif beaucoup plus modeste.

Le Togo va-t-il émettre un eurobond sur le marché international ? Non, répond-on au ministère des Finances qui évoque plutôt un projet de placements privés auprès d’investisseurs internationaux, dont le processus est prévu être bouclé avant la fin de l’année 2019.

En effet, le pays qui cherche du financement pour régler une partie de sa dette intérieure va tenter de lever 397 millions d’euros sous forme de placements privés auprès d’investisseurs privés. Conseillée par la banque d’affaires Lazard, l’opération serait autorisée par le Fonds monétaire international (FMI), et soutenue par une garantie de la Banque Mondiale et une assurance de Africa Trade Insurance.

« Cette opération se situe dans le cadre du reprofilage de la dette publique du Togo qui consiste à saisir les opportunités qu’offre le marché international par rapport au marché domestique, pour lever des fonds à des conditions plus avantageuses », souligne le Service communication du ministère de l’économie et des Finances du Togo. Elle vise principalement à permettre au Trésor public « d’alléger le service de la dette publique et de dégager ainsi des espaces budgétaires et de trésorerie pour financer notamment les besoins sociaux tout en évitant le risque de refinancement », ajoute-t-il.

Avec une courbe descendante de sa dette publique, le Togo, fortement auréolé par de bons taux de souscriptions à ces bons sur le marché régional devrait atteindre ses résultats sans grandes difficultés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here