Le Maroc relève le plafond de microcrédit

0
L'une des toutes premières mesures prises par le ministre marocain de l'Economie et des Finances, Mohamed Benchaaboun, a trait à l'inclusion économique et financière.

Au Maroc, les  organismes de microcrédit peuvent désormais octroyer jusqu’à  150 000 dirhams (15 000 euros)  de prêt contre 50 000 dirhams (5 000 euros) précédemment.

Cette mesure décrite dans le  projet de loi N° 85-18 modifiant la loi n°18.97 relative au microcrédit, a été  présentée en conseil de gouvernement par le secrétaire général du gouvernement au nom du ministre de l’Economie et des Finances, Mohamed Benchaaboun.

La nouvelle loi, inscrite dans la loi de Finance 2019, émane des 12 propositions  de la  confédération marocaine de TPE-PME adressées au chef du gouvernement.  L’organisation patronale avait demandé entre autres, la création d’un fonds public pour le rachat des créances professionnelles des TPE et  un plafond de 200 000 dirhams pour les prêts des institutions de microcrédit. Au final, elle aura obtenu le triplement du niveau limite du microcrédit.

 

.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here