Maroc : la Banque centrale revoit ses prévisions de croissance à la hausse

0

Après une accélération de 4% notée en 2017, les perspectives de croissance de l’économie marocaine pour l’année 2018 devraient atteindre 3,3%, avant de s’accélérer à 3,5% en 2019, selon les nouvelles projections de la Bank Al-Maghrib (BAM).

Selon ces estimations publiées par la Banque centrale, « au niveau national, la croissance se serait accélérée à 4% en 2017, portée par un rebond de 14,8% de la valeur ajoutée agricole, tandis que la progression de celle des activités non agricoles se serait limitée à 2,7% ».

Pour cette année en cours, la BAM table sur une estimation de la production céréalière autour de 80 millions de quintaux et une hausse de la valeur ajoutée agricole de 2,3%, tandis que les activités non agricoles poursuivraient leur reprise avec un taux de 3,2%, ce qui amènerait la croissance globale à 3,3%, contre 3% annoncé en décembre dernier. Des prévisions basées sur les données pluviométriques et la situation du couvert végétal, arrêtées au 10 mars.

Toujours au titre des prévisions, la croissance devrait atteindre 3,5% en 2019, avec une amélioration de la valeur ajoutée agricole de 1,8% sous l’hypothèse d’une production céréalière de 70 millions de quintaux, et une augmentation de celle des activités non agricoles de 3,6%.

La Bank Al-Maghrib prévient qu’à moyen terme, l’inflation atteindrait 1,8% en 2018 (après 0,7% en 2017), portée notamment par le relèvement des tarifs réglementés, et retomberait à 1,5% en 2019. L’inflation sous-jacente devrait, sous l’effet de la consolidation de la demande intérieure et de la hausse de l’inflation importée, se situer à 1,4% en 2018 puis à 1,9% en 2019.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here