Togo : nouvelles contreperformances sur le marché de l’Uemoa

0

Au terme d’une nouvelle opération sur le marché de l’Uemoa, le Togo n’a pas fait mieux que ses précédents résultats déjà marqués par une faible mobilisation au soir du mardi 19 septembre.

Selon la note de pré-émission publiée par l’agence Umoa-Titres, l’émission simultanée de bons assimilables à 1 an et d’obligations assimilables à 3 ans du trésor togolais à la date du 03 novembre 2017 a enregistré 23 soumissions pur un montant d’environ 11,57 milliards de F CFA, à raison d’un milliard seulement de souscription pour les bons et 10,57 milliards pour les obligations. Soit un taux de couverture de 46,3%, Lomé ayant fait une demande de 25 milliards à des taux plutôt alléchants.

Il s’agit de nouvelles contreperformances  après les émissions de septembre, lorsque le pays n’a mobilisé que 16,34 milliards sur 30 milliards sollicités. Pourtant, le trésor togolais avait enregistré de très belles performances quelques semaines avant le début de la crise politique, avec des taux d’environ 110 % et 151%. De nouvelles émissions sont attendues sur le marché, le 17 novembre prochain.

A noter que la crise politique togolaise (qui transparaît dans ces faibles souscriptions) est encore loin de connaître  don épilogue. L’opposition n’étant visiblement pas prête à lâcher du lest  devant le camp présidentiel qui, lui, tarde encore à concrétiser un discours de dialogue, malgré la médiation.

Ces tensions, si elles persistaient, «pourraient entamer la confiance des consommateurs et des investisseurs et, par conséquent, avoir une incidence sur les performances macroéconomiques », a prédit le Fonds monétaire international (FMI).

 

Par Nephthali Messanh Ledy

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here