Après une première Mission économique et commerciale de la Francophonie en Asie du Sud-Est, qui a réuni en  mars dernier plus de 520 entrepreneurs et acteurs économiques provenant de plus de 20 pays de l’espace  francophone, l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) organise une deuxième Mission économique  et commerciale en Afrique centrale (MEAC) en collaboration avec les autorités des pays d’accueil. 

Elle sera conduite successivement par Monsieur Geoffroi MONTPETIT, Administrateur de l’OIF, du 6 au 8 juillet  2022 à Libreville (Gabon) et par S.E. Madame Louise MUSHIKIWABO, Secrétaire générale de la Francophonie, du  11 au 13 juillet 2022, à Kigali (Rwanda). 

Avec la participation d’environ 250 entreprises locales et de plus de 110 entreprises et acteurs économiques  issus d’une trentaine de pays francophones, la MEAC offre l’occasion de développer les contacts d’affaires,  trouver de nouveaux partenaires et négocier des contrats tout en bénéficiant d’une visibilité accrue auprès de la  communauté d’affaires en Afrique centrale. Cette mission sera également l’occasion de renforcer les réseaux  entre les entreprises et entités économiques en provenance d’Afrique, d’Amérique du Nord, d’Asie, de l’Europe,  du Proche-Orient et de l’océan Indien, dans les filières suivantes : 

∙ Agro-industries 

∙ Énergies renouvelables 

∙ Biens et services numériques 

Cette mission offre aussi l’opportunité de mieux comprendre l’environnement d’affaires, les spécificités et les  enjeux d’investissement au Gabon et au Rwanda grâce aux visites de terrain auprès des entreprises locales et aux  échanges d’expériences et de partage de perspectives d’affaires lors des forums économiques, mettant en avant  les spécificités et les enjeux des trois secteurs ciblés. 

Pensée dans un objectif d’intensification des relations économiques et commerciales entre les 88 Etats et  gouvernements membres et observateurs de l’OIF, cette mission entend apporter aux entreprises de tout  l’espace francophone un soutien à une croissance durable en valorisant leur potentiel économique,  technologique et financier en Afrique centrale et au-delà, tout en capitalisant sur les liens privilégiés et les  avantages comparatifs du partage d’une langue commune. 

L’OIF compte 88 États et gouvernements : 54 membres, 7 membres associés et 27 observateurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here