ACWA Power, entreprise saoudienne d’exploitation et de production électrique, a annoncé mardi 21 juin, avoir signé un accord  avec le gouvernement égyptien pour la construction  d’un parc éolien de 1,1 GW  dans la région du golfe de Suez et de Gabal el Zeit. Ce projet éolien est le plus grand sous contrat dans la région du Moyen-Orient et l’Afrique du Nord  et l’un des plus grands  au monde.

D’un coût estimé à 1,5 milliard USD , il sera assuré par un consortium dirigé par Acwa Power avec la participation Hassan Allam Holding, première société égyptienne d’ingénierie, de construction et d’infrastructure. L’accord de développement du projet a été signé au Caire par Mohamed Shaker El-Markabi, ministre égyptien de l’Électricité et des Énergies renouvelables, et son homologue Hala El Said, en charge de Planification et du Développement économique.

Une fois terminé, le projet atténuera l’impact de 2,4 millions de tonnes d’émissions de dioxyde de carbone par an. Il permettra également de fournir de l’électricité à plus de 1 million de foyers. Ce projet éolien historique entre en droite ligne avec la stratégie du mix énergétique prôné par l’État égyptien qui veut diversifier les sources d’énergies en utilisant surtout les énergies renouvelables.

« Le projet marque une étape importante dans les plans de l’Égypte pour décarboniser le secteur de l’énergie et atteindre les objectifs fixés dans le cadre des contributions déterminées au niveau national (CDN) du pays. Nous sommes fiers de faire partie de ce projet phare et nous nous réjouissons de ce partenariat fructueux », a déclaré Dalia Wahba,  directeur général adjoint et directeur des investissements de Hassan Allam Utilities.

Selon les prévisions, le financement du projet devra être bouclé d’ici le troisième trimestre de 2024. La centrale sera commercialement opérationnelle d’ici la fin de 2026.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here