Faure Gnassingbé, président du Togo
L’Etat du Togo était sur le marché des titres publics le 27 mai 2022 pour tenter de lever un montant de 35 milliards de FCFA à travers une émission d’obligations de relance (OdR). L’opération offrait des taux de 6,15% pour une maturité de 15 ans, avec un valeur nominale unitaire fixée à 10.000 FCFA. Elle visait, comme les autres émissions du genre, à permettre à l’Etat de mobiliser l’épargne des personnes physiques et morales en vue d’assurer la couverture des besoins de financement de son budget dans le cadre de ces plans de relance économique afin de contenir les effets


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis