Goksenin KARAGOZ
Goksenin Karagoz est analyste chargé des services financiers à l’agence S&P Global pour les régions du Moyen-Orient, Afrique et l’Europe centrale. C’est lui qui supervise le Maroc. Dans cet entretien, il estime que la hausse des créances en souffrance accélérée par les conséquences de la pandémie dans les banques marocaines devrait s’estomper dès cette année avant une inversion de la courbe en 2023. Par ailleurs, malgré le coût du risque, l’activité africaine reste rentable. Quelle est l’appréciation de S&P Global de la progression des créances en souffrance dans les banques marocaines en 2020 et 2021 ? En quoi cela peut-il


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis