Par Amadou Sako* L’économie informelle est l’un des plus grands défis de développement économique auquel est confronté le continent africain. L’économie informelle, selon l’Organisation Internationale du Travail (OIT), est définie comme « les activités économiques des travailleurs et des unités économiques qui ne sont pas couvertes – en droit ou en pratique – ou insuffisamment couvertes par des accords formels ». 85,8% des emplois en Afrique sont actuellement informels selon l’OIT. L’informalité est un défi complexe dont les causes sont multiples et varient en fonction des circonstances nationales. Certains considèrent qu’elle est le un symptôme du sous-développement, d’autres qu’elle est le résultat


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis