Ricardo Mourinho Felix, Vice-Président de la Banque européenne d’investissement (BEI), a réitéré, jeudi à Tunis, la volonté de la BEI de continuer à apporter son soutien à la croissance économique et à l’inclusion sociale en Tunisie.

Le soutien à l’entrepreneuriat, à l’innovation et aux infrastructures sociales est un axe fort de la visite du Vice-Président en Tunisie. Cela s’est notamment concrétisé par la signature de deux contrats de financement avec le Groupe OneTech et avec l’institution de microfinance ENDA Tamweel. Le Vice-Président de la BEI a également annoncé un financement de 45 millions d’euros en faveur de Transtu pour soutenir une mobilité plus solidaire et durable.

Pour une inclusion financière plus forte

Le Vice-Président de la BEI a signé un nouveau financement en dinars tunisiens d’un montant équivalent à 9 millions d’euros avec ENDA Tamweel pour renforcer son soutien aux micro-entrepreneurs tunisiens. Cette nouvelle opération intervient dans le cadre de la Facilité de Microfinance pour la région du Voisinage Sud mise en place en coopération avec l’Union européenne.

Il s’agit d’un financement à forte valeur ajoutée puisqu’il permettra de mettre à disposition pendant une durée de 2 ans des ressources en monnaie locale et à des conditions financières particulièrement attractives.

« L’accès aux financements des micros-entrepreneurs est un facteur essentiel pour la croissance économique et sociale. C’est pourquoi je suis très heureux d’avoir signé ce nouveau prêt en monnaie locale qui réaffirme notre engagement en faveur des porteurs de projets, particulièrement les femmes et les jeunes ainsi que les populations vulnérables vivant dans des régions reculées. En Tunisie, nous continuerons à soutenir l’inclusion financière car son impact est réel. » a déclaré le Vice-Président de la BEI, suite à la signature du nouveau contrat de financement avec ENDA Tamweel.

Rappelons que la dernière opération signée avec ENDA Tameel en 2019 dans le cadre de l’instrument de microfinance de l’Initiative de Résilience Economique (ERI) a permis de financer 2 500 projets promus par des femmes et des jeunes.

Ce financement porte à 24 millions d’euros le montant global des opérations signées avec ENDA.

Pour un soutien accru au secteur privé

Le Vice-Président de la BEI a également signé une augmentation de 9 millions d’euros du prêt accordé au groupe OneTech en 2017. Avec cette augmentation, le crédit total octroyé à ce Groupe atteint les 30 millions d’euros.

A l’issue de cette signature, M. Mourinho Felix a déclaré « qu’appuyer le développement et l’innovation est une priorité majeure pour la BEI. Notre mission est de créer des conditions financières attractives pour les entreprises privées afin de contribuer à l’essor de l’économie tunisienne et à l’amélioration de la compétitivité. Nous sommes fiers d’apporter notre soutien aux entreprises tunisiennes, à l’instar du Groupe OneTech, qui représente un modèle de réussite en Tunisie et dans l’ensemble de la région. »

Ce financement permet d’accompagner les investissements du groupe OneTech dans la recherche, le développement et l’innovation tout en renforçant sa capacité de production. Le prêt initial a d’ores et déjà contribué à la création de 1 300 emplois dont 50% sont détenus par des femmes.

Ce projet s’inscrit ainsi pleinement dans les objectifs affichés de l’Union Européenne et de la BEI qui visent à favoriser la Résilience Economique des pays voisins de l’UE. Il entre également dans le cadre du Programme H2020 / InnovFin, dédié aux entreprises innovantes et cofinancé par la Commission Européenne. La Tunisie est le seul pays de la région à avoir bénéficié de cette enveloppe.

Pour une mobilité plus solidaire et durable

Lors de ce déplacement, le Vice-Président de la BEI a annoncé une nouvelle opération financée par la BEI dans le domaine du transport urbain durable avec Transtu pour l’acquisition de rames et du matériel d’équipement pour la ligne TGM.

« Ce nouveau financement de 45 millions d’euros facilitera la mobilité des tunisiens tout en améliorant la qualité des services du transport rurbain. En tant que Banque européenne du climat, nous sommes très heureux de soutenir ce projet qui aura un impact direct sur la vie quotidienne des Tunisiennes et des Tunisiens. » a déclaré le Vice-Président de la BEI.

Ce projet est co-financé par la BERD pour un montant global de 90 millions d’euros. Il s’inscrit plus largement dans le cadre du programme du renouvellement de l’infrastructure ferroviaire financé par la BEI.

La Vice-Président a également déclaré que la BEI est prête à mettra à disposition de la Tunisie plus de 400 millions d’euros pour soutenir des projets d’infrastructure, notamment dans les secteurs de l’énergie et du transport.  En tant que Banque européenne du climat, le soutien de projets contribuant à l’adaptation et l’atténuation au changement climatique seront un des axes majeurs de l’intervention de la BEI en Tunisie. La Banque continuera également de prioriser le financement des infrastructures sociales indispensables dans les secteurs de l’éducation et du développement urbain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here