Le Sénégal devrait connaître une croissance de 4,7 et 5,5 % en 2021 et 2022, selon le nouveau rapport Africa’s Pulse de la Banque mondiale publié le 6 octobre 2021.

Selon le document de 101 pages, cette croissance sera portée par l’expansion de l’agriculture et des mines l’année en cours. En 2022, elle sera le fruit du rebond du secteur des services, les entreprises adaptant leurs opérations à l’environnement Covid-19.

L’inflation, pour sa part, devrait rester faible, autour de 2 % sur les deux années selon le rapport Africa’s Pulse, et diminuer à 1,5 % en 2023.

Le 17 septembre dernier, le ministre de l’Economie du Sénégal, Amadou Hott, avait savoir que le taux de croissance du PIB réel est désormais projeté à 5% à fin décembre 2021, contre une projection initiale de 3,7%, a-t-il dit, « à la faveur des efforts d’exécution des investissements structurants ». Assurant que l’économie sénégalaise « augure des perspectives positives ».

Le taux de croissance avait atteint 1,5% en 2020, malgré les effets de la pandémie sur l’activité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here