FinanceDette publique: première réunion du comité des créanciers de...

Dette publique: première réunion du comité des créanciers de l’Éthiopie

-

Le ministre des Finances de l’Ethiopie, Eyob Tekalign Tolina, a annoncé ce mercredi 22 septembre que le comité des créanciers du pays s’est réuni pour la première fois le jeudi 16. La rencontre co-présidée par la France et la Chine a été un succès, selon une note de son département.

« Cette action va fournir un soulagement des liquidités face aux défis économiques créés par la pandémie de Covid-19 et aidera à créer l’espace budgétaire nécessaire », souligne un communiqué du ministère des Finances. Le montant de la dette à restructurer sera connu lors de la prochaine réunion du comité, précise-t-on.

Cette première rencontre constitue en effet une « étape clé » dans le processus de restructuration de la dette publique éthiopienne auprès du G20 et du Club de Paris suivant le « cadre commun » annoncé en novembre 2020. Le pays avait, le 29 janvier dernier, annoncé sa décision de recourir à cet instrument, suivant ainsi les pas du Tchad.

Dans un communiqué publié le 6 juillet, c’est le Fonds monétaire international (FMI) qui avait appelé à la « formation rapide » du comité des créanciers afin de permettre la mise en œuvre en temps voulu de l’opération de gestion de la dette dont le pays est demandeur. « L’objectif des autorités est de créer un espace budgétaire pour les dépenses de développement et d’abaisser le risque de notation de surendettement à modérer en reprofilant les obligations de service de la dette. La formation du comité aidera le pays à cet égard », avait annoncé Gerry Rice, porte-parole de l’institution.

Nephthali Messanh Ledyhttps://www.financialafrik.com
Rédacteur en chef de Financial Afrik. Basé à Lomé, Nephthali Messanh Ledy est diplômé en Communication, en Marketing et en Commerce International. Passionné de l’actualité internationale, outre l'économie et les finances africaines. Il s’intéresse également aux réseaux sociaux et au football.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

ArticlesSIMILAIRES
Nous vous les recommandons spécialement

X