Samaila Zubairu, président-directeur général de l'AFC.

L’Africa Finance Corporation (AFC) a annoncé, mercredi 15 septembre, qu’elle prévoit de lever 500 millions USD au cours des douze prochains mois et 2 milliards de dollars US au cours des trois prochaines années pour financer des projets climatiques en Afrique.

L’institution a fait savoir qu’elle a créé une branche indépendante de gestion d’actifs (Infrastructure Climate Resilient Fund ) dans le cadre de sa volonté de lutter contre la vulnérabilité de l’Afrique au risque climatique.

« AFC Capital Partners renforcera notre puissance dans la conduite de solutions d’infrastructure intégrées qui sont au cœur du développement de l’Afrique dans l’ère post-Covid », a déclaré Samaila Zubairu, PDG d’Africa Finance Corporation.

Et d’ajouter : « le Fonds pour la résilience climatique des infrastructures nous permettra de soutenir l’adaptation au climat ainsi que des projets qui réduisent les émissions de carbone et catalysent notre continent pour mieux reconstruire, avec des infrastructures plus résistantes au climat et durables ».

Selon le Climate Funds (novembre 2020), la mobilisation des financements internationaux vers les pays en développement atteignait près de 80 milliards de dollars en 2018, avec seulement 25 % des fonds alloués à l’Afrique et 9 % pour les pays à faible revenu (PFR).

Créée en 2007, AFC est une institution panafricaine de développement multilatéral. Elle fournit des solutions au déficit d’infrastructure de l’Afrique .

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here