SecteursEnergieRDC : 300 millions USD d’investissements allemands pour la...

RDC : 300 millions USD d’investissements allemands pour la transition énergétique et la diversification économique

-

En République démocratique du Congo (RDC), 300 millions USD de financements privés allemands vont être mobilisés en faveur de trois nouveaux projets innovants dits porteurs de développement économique et d’emplois. Une promesse de financement qui découle d’un mémorandum d’entente signé le 27 août 2021 à Berlin (Allemagne) par le ministre congolais des Finances, Nicolas Kazadi, et le groupe minier Eurasian Resources  en marge du quatrième sommet du pacte du G20 pour l’Afrique « Compact with Africa ».

Il s’agit de la « construction d’un système de stockage d’énergie en utilisant les batteries pour faciliter la mise en œuvre des projets liés à n’importe quel secteur pourvoyeur des recettes », de la  « construction d’une de plus large usine solaire PV en RDC pour générer de l’électricité », et de la « construction d’une installation d’enrichissement en aval pour produire des matériaux des batteries assurant la transformation d’environ 20% de la production nationale du cobalt et contribuer à accroitre la valeur ajoutée de près de 15% ».

Ces projets, indique-t-on, permettront de remédier aux factures énergétiques exorbitantes auxquelles sont constamment confrontées les entreprises minières, pétrolières, les hôpitaux et les établissements du système éducatif en RDC.

Le ministre congolais Nicolas Kazadi et le Chief Executive Officer de ERG, Benedikt Sobotka ont salué le partenariat de la RDC avec le secteur privé visant l’accélération de la diversification économique, le développement de l’industrie congolaise, la création des emplois viables et qui rassure les investisseurs dans tous les secteurs.

1 COMMENTAIRE

  1. Comme toujours en RDC, apres de voyages budgetivores luxueux a l’etranger que ces jouisseurs au sommet tentent de justifier, ils presentent de pretendus-investisseurs issus des groupuscules telles que cette ERG, et non pas des multinationales mieux connues comme Siemens. A noter que c’est depuis 2019 que les Congolais attendent toujours de vrais investisseurs Allemends promis par leur chef d’etat lors de son precedant voyage

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

ArticlesSIMILAIRES
Nous vous les recommandons spécialement

X