FinanceBanquesAfrique du Sud : les solides performances financières de...

Afrique du Sud : les solides performances financières de Nedbank au premier semestre 2021

-

Le groupe bancaire sud-africain, Nedbank, a publié mercredi 11 août ses résultats financiers au cours du premier semestre 2021, reflétant une forte reprise financière. Les principaux indicateurs de bilan se sont renforcés au-dessus des niveaux d’avant la crise de Covid-19.

En effet, les bénéfices bruts ont augmenté de 148% par rapport au premier semestre 2020 pour atteindre 5,3 milliards de rands (358 millions USD).Durant la période sous revue, le bénéfice global dilué par action de 10,67 rands a augmenté de 146 %, tandis que le bénéfice global par action de 10,84 rands a augmenté de 147 %.

Pour sa part, le chiffre d’affaires a augmenté de 2%, soit 27,6 milliards de rands (1,86 milliard USD) à fin juin 2021 contre 27,19 milliards de rands (1,83 milliard USD) à fin juin 2020.

Concernant le volet numérique, la banque basée à Johannesburg a indiqué avoir augmenté le nombre de clients de détail locaux actifs numériquement de 27% en glissement annuel à 2,35 millions .Ce qui représente désormais 33 % du total des clients et 61 % des principaux clients bancarisés.

La numérisation des services dans Nedbank Retail and Business Banking, ainsi que l’impact des restrictions liées à la pandémie, ont permis au groupe d’augmenter les volumes de services numériques de 187 % et de réduire les volumes de guichets de 42 % en un an.

«Après une année 2020 volatile et difficile pour le secteur bancaire sud-africain, le premier semestre 2021 a vu l’activité des clients rebondir et la volatilité du marché revenir à des niveaux plus normalisés, bien que le flux d’accords d’entreprises dans divers secteurs soit resté faible », a déclaré le groupe.

De son côté, Mike Brown, PDG de Nedbank a indiqué : « les conditions d’exploitation au premier semestre 2021 ont été meilleures que ce à quoi nous nous attendions en début d’année, aidées par l’amélioration des prix des matières premières. Cela était évident dans les révisions à la hausse de la croissance du PIB de l’Afrique du Sud, les déploiements de vaccins s’accélérant et les développements positifs sur les réformes clés ».

Par ailleurs, Nedbank a souligné que malgré ses solides performances financières, le groupe fera croître davantage les principaux indicateurs financiers notamment le bénéfice par action (HEPS).

Ibrahima jr Dia
Economiste de formation, passionné des questions de développement, suit l'actualité financière africaine au jour le jour. Milite pour une Afrique nouvelle sans frontières et sans préjugés. A lu Marx, Adam Smith et Cheikh Anta Diop et aime échanger sur ces sujets.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

ArticlesSIMILAIRES
Nous vous les recommandons spécialement

X