A la UneLe Bénin réussit sa première émission d’un Eurobond ODD

Le Bénin réussit sa première émission d’un Eurobond ODD

-

Le Bénin a réalisé sa première émission d’obligations internationales dédiées au financement de projets à fort impact sur l’atteinte des Objectifs de Développement Durable des Nations-Unies, la première pour un Etat africain. Cette opération a permis de mobiliser un montant de 500 millions d’euros (328 milliards FCFA), avec une échéance de remboursement fixée en 2035.

Les fonds mobilisés serviront exclusivement au financement de divers projets à caractère social et environnemental contribuant aux engagements du Bénin pour l’atteinte des ODD des Nations-Unies.

Le Bénin réaffirme ainsi le caractère hautement innovant de sa stratégie de gestion de la dette et renouvelle son engagement en faveur des ODD, s’affirmant comme le premier pays en Afrique à émettre un Eurobond ODD, et l’un des premiers au plan mondial.

A cet effet, une délégation officielle de la République, conduite par le Ministre d’Etat en charge de l’Economie et des Finances, M. Romuald Wadagni, a tenu des entretiens bilatéraux avec un grand nombre d’investisseurs institutionnels internationaux de premier plan, organisés les 13 et 14 juillet. Ces échanges ont été l’occasion pour le Ministre de rappeler aux investisseurs les objectifs et résultats concrets du Bénin en matière d’atteinte des cibles ODD, ainsi que la résilience économique remarquable du pays face aux chocs exogènes, dont la crise de la Covid-19.

La réussite de cette opération est la preuve que les investisseurs ont adhéré aux réalisations et au programme social du gouvernement du président Patrice Talon, en lien avec son engagement de faire du quinquennat (2021- 2026) en cours un mandat « hautement social ». Cet Eurobond a été conclu à un coupon de 4,95%, traduisant la confiance des investisseurs en la signature du Bénin. Une prime négative de nouvelle émission de 0,20 point de pourcentage a été obtenue, traduisant l’appétit significatif des investisseurs pour cet instrument innovant.

Les Objectifs de Développement Durable et l’Agenda 2030 des Nations Unies figurent au cœur de la stratégie du Bénin depuis 2016. A ce titre, le Bénin a été retenu en 2018 pour participer au programme pilote conjoint du FMI et de l’ONU portant sur l’évaluation des besoins de financement pour l’atteinte des ODD, aux côtés de 4 autres pays à travers le monde. Seuls deux pays africains ont été sélectionnés dans cette liste restreinte.

Un Document Cadre ODD préparé par la République du Bénin, destiné à organiser la gestion des fonds, a été évalué et validé par une institution spécialisée indépendante, Vigéo Eiris (groupe Moody’s), qui lui a attribué la meilleure notation possible, a servi de support à la réalisation de l’opération.

Cette émission obligataire historique a reçu un accueil très favorable de la part des investisseurs, avec un niveau de sursouscription représentant près de 3 fois le montant recherché. Une centaine d’investisseurs y ont participé, dont plusieurs pour la première fois pour une opération du Bénin.

Le gouvernement a par ailleurs conclu un partenariat avec le Réseau de solutions pour le développement durable des Nations unies (SDSN en anglais), qui permettra un suivi et une évaluation régulière des progrès et des efforts accomplis afin d’atteindre les Objectifs de Développement Durable. La République pourra ainsi s’appuyer sur l’expertise technique du SDSN pour accélérer sa progression vers les ODD, et communiquer de manière transparente avec les investisseurs sur les progrès réalisés.

Ainsi, le Bénin parvient à mobiliser des fonds à des taux plus bas que ceux des Eurobonds de la Côte d’Ivoire et du Sénégal, deux poids lourds de l’Union économique et monétaire Ouest Africaine (UEMOA). Cotonou démontre à travers cette opération saluée par le secteur bancaire et les milieux financiers la finance des marchés peut avoir un côté social…. Pour cela, il a fallu pour le ministre de l’Economie et des Finances, Romuald Wadagni et son staff, plusieurs mois de travail et 3 jours de roadshow intense avec l’Asie, l’Europe et l’Amérique. Gageons qu’à la suite du Bénin, beaucoup de pays africains s’engouffreront dans la  nouvelle voie pour le financement équitable et vert de nos économies.

Rédactionhttp://financialafrik.com
Financial Afrik se propose de délivrer l’information financière stratégique aux cadres et dirigeants, à travers une newsletter quotidienne et un site web qui couvre toute la finance africaine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

ArticlesSIMILAIRES
Nous vous les recommandons spécialement

X