Vers une privatisation partielle de Djibouti Télécom

0

Le gouvernement djiboutien a annoncé, dimanche 11 juillet, son intention de céder une participation « minoritaire significative » dans la société publique Djibouti Telecom SA à un partenaire stratégique. Cette initiative entre dans le cadre d’un plan de modernisation de son économie et de réorganisation de ses entreprises publiques.

« Djibouti envisage d’accélérer le rythme des réformes de ses entreprises du secteur public, pour mieux faire face à la concurrence internationale et régionale », a déclaré le président Ismaïl Omar Guelleh dans un communiqué. Et d’ajouter : « il s’agit de faire en sorte que les entreprises participent pleinement à l’effort national de financement de l’émergence et du développement ».

Le pays d’environ 1 million d’habitants, situé sur l’une des routes maritimes les plus fréquentées au monde, sera l’un des derniers en Afrique à libéraliser son secteur des télécommunications.

Seul opérateur des télécoms sur son marché, Djibouti Telecom est engagé dans un vaste programme de modernisation du secteur. La société a mis en place un plan stratégique de développement avec des programmes d’investissements stratégiques en vue d’implémenter des projets innovants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here