Kenya : Safaricom efface l’ardoise de 14 millions USD de Telkom et d’Airtel

0

L’opérateur de télécom, Safaricom, a annoncé lundi 7 juin, qu’il envisage d’annuler une dette de 1,5 milliard de shillings (14 millions USD) due par les sociétés de télécommunications rivales Telkom et Airtel. Ceci après avoir constitué des provisions pour perte de fonds.

Les deux opérateurs doivent payer à Safaricom pour l’utilisation de son infrastructure. Il s’agit des frais de colocalisastion et d’interconnexion pour les appels inter-réseaux.

« En ce qui concerne les pertes attendues, nous en avons également parlé au premier semestre. Nous avons également vu l’accumulation de pertes de Telkom Kenya, et la colocalisation et l’interconnexion globales représentent un montant d’environ 1,5 milliard, c’est donc une grande partie de l’augmentation des pertes attendues que vous avez pu constater par rapport à l’année dernière », a déclaré Dilip Pal, directeur financier de Safaricom.

Safaricom a gagné 4,9 milliards de shillings (45 millions USD) en frais d’interconnexion au cours du premier trimestre 2020, contre 4,6 milliards de shillings (43 millions USD) l’année précédente. La compagnie téléphonique a réalisé 1,8 milliard de shillings (17 millions USD) en frais de co-implantation au cours d’une période similaire, contre 1,7 milliard de shillings (16 millions USD) en 2019, selon son rapport annuel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here