Le gouvernement ivoirien a entériné la proposition du ministère de l’agriculture et du Conseil café cacao (CCC) d’octroyer 20% systématiquement et obligatoirement des achats de contrats d’exportation des 6 multinationales aux négociants locaux qui seront désignés par le Conseil café cacao. C’est ce qui ressort du communiqué du Conseil des ministres du 26 mai 2021.

« Le Conseil a décidé, en vue de favoriser l’émergence dans le secteur, de champions nationaux et de créer les conditions de la pérennisation de leurs activités, d’attribuer 20% des exportations de fèves aux exportateurs et transformateurs ivoiriens de café et de cacao. Ainsi, les multinationales devront céder systématiquement 20% du volume de tout contrat de déblocage aux exportateurs ou transformateurs nationaux sous forme de contrats internationaux », indique la note du gouvernement.

Selon l’Etat de Côte d’Ivoire, 50% des opérateurs ivoiriens intervenant dans le négoce et la transformation du cacao ont fermé boutique en raison des difficultés d’ordre économique et financier ajouté à la chute des cours mondiaux du cacao. Ainsi que la mainmise des multinationales qui contrôlent 100% des achats et des exportations de fèves de cacao et des produits semi finis.  

Cette décision du gouvernement vise à réduire le monopole et permettre aux exportateurs ivoiriens de profiter de la manne du cacao et faire face à leur problème de trésorerie affectée par les effets de la Covid-19.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here